Blog powered by Typepad
Ma Photo

ma société

  • Dilecom_2

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

mon ancien blog

« Le paradoxe de l'offre de contenus sur le mobile | Accueil | Prenez garde à la ménagère de moins de 50 ans! »

lundi 01 octobre 2007

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00e0098e2619883300e54f0224898834

Voici les sites qui parlent de "Déchaînons" la blogosphère :

Commentaires

David

Merci Odile pour cet écho très complémentaire et pertinent. Je te rejoins tout à fait quant au temps qu'il faut laisser travailler pour gagner en 'audimat' vs la quantité.
Je pense que nous avons ouvert nos blogs à peu près aux mêmes dates, et il est une période, dans la vie du blogueur, ou l'on veut tout tout de suite. On devient accro aux stats, et l'on s'inquiète d'une baisse intempestive du trafic... Et puis le temps passe, nous prenons de la maturité, et de la relativité, et que reste-t-il? L'envie certes, mais de produire plus qualitatif.

René

Tout est dans le titre : "Déchaînons la blogosphère". L'obsession du référencement et du classement Google continuent à me fasciner. Alors que l'enjeu économique est le plus souvent inexistant, la blogosphère est malheureusement trop souvent obsédée par son audimat spécifique. On a atteint le paroxysme avec le concours de référencement "racheumemeu", ou quelque chose comme ça, sur un contenu délibérément vide de sens.

Notre espace est dédié à une expression sans contraintes, sans conflit d'intérêts, sans pression économique et publicitaire. Le rêve de la "monétisation" fait que l'on voit déjà un troupeau de blogueurs prêt à s'enchaîner au premier sponsor venu.

Voilà qui relativise toutes les critiques et l'arrogance de certains blogs vis à vis de la presse traditionnelle. Celle-ci a de vrais contraintes économiques avec lesquelles il n'est pas toujours facile de composer. Les blogs n'en ont pas, mais on dirait parfois qu'ils les souhaitent.

Merci pour ce coup de gueule salutaire.

Christine

Je partage complètment ton opinion Odile.

Moi, je me suis laissé prendre une fois, non 2, à ce jeud de chaîne de la blogosphère.
Qui peut être intéressé de sdécouvrir mes plats préférés, de conaître mes lectures favorites?

Du vrai nombrilisme que la blogosphère parfois.

Je pense que ce peut être pour certains blogueurs l'occasion inespérée de se faire de la publicité gratuite, sauf à rédiger ce satané article !
Parle de moi et je parlerai de toi en te renvoyant ce foutu lien !

La perosnne qui prend le temps, de sa propre initiative, de lire mes artciles sur mon blog, peut découvrir une parcelle de ma personalité et même quelques-unes se mes valeurs, parties essentielles de moi-même.

PS : bravo pour ton blog Odile.
A bientôt
chrisitne

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.